Bières belges : retour sur l’histoire d’un pays dont la bière fait sa fierté !

La bière belge ne cesse de faire le tour de monde. La Belgique est reconnue comme l’un des meilleurs producteurs de bières au monde depuis près de deux siècles. Les bières belges se distinguent par leur qualité, leur variété, leur couleur et leur mode de fabrication. Ces distinctions sont dues à la tradition des bières monastiques et au savoir-faire belge. Découvrons les origines de cette tradition culturelle qui fait autant la fierté du peuple belge.

Histoire de la bière belge

Inscrite en 2016 au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité de l’UNESCO, la bière belge fait parler d’elle. Elle est dite inimitable et la brasserie en Belgique est considérée comme un art. Les bases de cet art remontent au 19ᵉ siècle, et on les doit aux moines. À cette époque, l’eau était contaminée et rendait les gens malades. Les moines ont alors utilisé leurs connaissances pour transformer l’eau contaminée de l’époque en bière de table sans alcool. Ces bases ont surtout été améliorées par Saint Arnold, considéré comme le père de la bière belge. La légende raconte qu’il changea une eau nauséabonde en bière.

La brasserie belge prit dès lors son envol et dans les années 1900, la Belgique comptait plus de 3 000 brasseries et environ 18 000 bières différentes. Mais les deux guerres mondiales et la crise économique contraignirent plusieurs brasseries belges à fermer, mettant ainsi à mal l’évolution de la bière belge. Mais grâce à l’effort des brasseurs, la bière belge retrouva une nouvelle notoriété dans les années 70.

Bière belge : une grande variété

La bière est faite des quatre éléments principaux que sont l’eau, le houblon, le malt et la levure. Les brasseurs belges y apportent leur créativité en y ajoutant des ingrédients tels que les céréales (avoine, froment…), les épices (coriandre) et les herbes aromatiques. La bière belge jouit d’une diversité impressionnante. On distingue ainsi : les fines, les typiques, les lagers, les aromatisées, les trappistes, les fortes, etc. Les types de bières belges les plus connues sont les bières d’abbaye et les bières trappistes.

  • Les bières d’abbaye sont des bières ayant un lien avec une Abbaye existante ou ayant existé. Les brasseurs bénéficiant de la certification de l’abbaye doivent verser des fonds à des œuvres caritatives en vue de préserver le patrimoine culturel.
  • Les bières trappistes sont des bières d’abbayes spécifiquement brassées au sein des abbayes dites “trappistes” par des moines trappistes ou sous leur contrôle.

La bière belge : pourquoi la Belgique en est autant fière ?

La Belgique demeure le pays qui a su le mieux conserver la tradition des bières monastiques. Cette tradition s’est en effet perpétuée à travers les siècles et fait de la bière belge un breuvage reconnu et très apprécié dans le monde. Les méthodes de production traditionnelles sont également améliorées grâce aux avancées scientifiques et technologiques. Des cours sur le brassage de la bière sont même proposés dans des universités belges. La Belgique compte aujourd’hui plus de 1 000 marques de bières pour près de 160 brasseries. Les brasseurs belges sont les maîtres de la fermentation et font de leur bière l’un des plus beaux fleurons du patrimoine de leur pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *