Bière : comment est-elle fabriquée ?

Fabriquer de la bière –

Jean-Louis Dourcy

Il vous est sûrement arrivé un jour, en savourant une de ces bouteilles de bière, de vous demander comment cette boisson est fabriquée. Sachez dès à présent que la bière peut être fabriquée de manière artisanale par vous-même. En effet, jadis, la bière était brassée de façon artisanale dans chaque maison, mais aujourd’hui, elle est devenue une spécialité de maîtres brasseurs dans les brasseries. Son processus de fabrication n’a pourtant rien de complexe et nous vous invitons à découvrir à travers cet article, comment cette boisson qui vous apporte tant de plaisir est fabriquée.

Quelles sont les différentes composantes de la bière ?

La bière est une boisson alcoolisée issue de la fermentation d’un moût de céréales dont les sucres ont été rendus fermentescibles. Plusieurs éléments entrent dans son processus de fabrication.

  • L’eau

L’eau est un des éléments les plus importants dans la fabrication de la bière, ce qui explique d’ailleurs que la qualité de l’eau utilisée soit minutieusement étudiée par les brasseurs. En effet, elle doit respecter les normes établies par l’OMS. Pour fabriquer un litre de bière, il faut 6 à 8 litres d’eau.

C’est l’ingrédient qui va donner de la couleur, du goût et de la saveur à la bière. C’est une céréale germée, le plus souvent de l’orge germée caramélisée ou parfois du seigle.

  • Le houblon

C’est une plante de la famille des cannabinacées qui contribue à la conservation de la bière et lui apporte l’amertume.

  • Les levures

C’est grâce à ces micro-organismes que la bière va fermenter. Ils lui donneront également son parfum. Et éventuellement les grains crus comme le riz, le maïs, l’avoine…

Quel est le processus de fabrication de la bière ?

Les sucres sont transformés en alcool par les levures et une fois la concentration atteinte, le taux d’alcool tuent les levures. Voici les différentes étapes de la fabrication.

  • Le maltage

Le maltage est la technique qui consiste à produire certaines enzymes nécessaires à la saccharification (transformation de l’amidon en sucre) par le développement naturel du grain d’orge. Ce qui conduira lors de la fermentation à la fabrication de l’alcool.

  • Le brassage

Lors du brassage, les sucres complexes contenus dans le grain en sucres simples (amidon) sont transformés par l’action des enzymes du malt grâce à un chauffage. Le malt, concassé et hydraté avec de l’eau forme la « maische » et c’est ce mélange qui sera chauffé. Le moût primitif est ensuite extrait grâce à une cuve.

  • L’aromatisation ou houblonnage

C’est l’étape durant laquelle on incorpore le houblon et des épices dans certains cas. Ensuite, on procède à l’ébullition du mélange qui fera apparaître des saveurs amères et permettra la destruction les enzymes.

  • La fermentation

C’est l’étape la plus importante du processus. C’est durant cette étape qu’on ajoute les levures pour produire l’alcool. Elle se décompose en deux phases : la fermentation principale et la fermentation secondaire.

  • Le conditionnement

Pour éviter tout contact avec l’oxygène ou des agents pathogènes, le produit final est stocké dans des réservoirs réfrigérés. Une contre-pression de CO2 y est ajoutée. Une fois la période de garde terminée, la bière est enfin retirée et conditionnée en bouteilles, en fûts ou en cannettes.

Voilà ! Vous connaissez désormais le processus de fabrication de la bière. N’hésitez pas à vous essayer à la chose si vous avez tous les ingrédients nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *